Bienvenue sur Platine !

Toi et moi,

Je te propose que l’on mijote un plan diabolique contre les algorithmes : se parler entre vrais humains de la terre.

Je te propose de monter le son de la musique : écouter ce qu’a à nous dire celui qui la crée. De faire des découvertes d’artistes inspirants et marquants, que l’on n’oublie pas en passant au morceau suivant. De se plonger entre les notes et les accords. De parler de la musique d’hier qui fait la musique d’aujourd’hui, de ne pas seulement se concentrer sur les grands hits du moment, d’écouter des albums en entier, en les savourant. 
Rendez vous dans Le Jukebox.

Je te propose de prendre un livre (et de mettre ton téléphone de côté) : plonger dans des mondes imaginaires qui arrêtent le temps. De lire avant d’aller dormir, parce qu’il n’y a meilleure sensation que celle de s’endormir entre les mots et les lignes. De voyager au travers de pages dévorées, de respirer.
Rendez-vous dans La Bibliothèque.

Faire un pas de côté, ensemble.

Chez Platine, on pense que les artistes disent des choses du monde que les médias, les journalistes et les personnalités publiques ne disent pas, n’expriment pas. Ils ont ce recule, ce décalage, cette distance, ce regard neuf et libre qui aide à relativiser, à envisager l’actualité autrement et à ralentir. C’est une question de point de vue, de regard. Ils mettent le monde en mots, sons et images, bousculent nos sens et nous apaisent. C’est parce que les artistes nous bousculent ainsi que l’on a tout intérêt à leur dédier des espaces. C’est ce que Platine cherchera toujours à faire : mettre en lumière la parole des artistes. 

N’hésite pas à parler de Platine à ta tante, ton chien, ton ex, tes followers et ta voisine.

Mais qui se cache derrière Platine ?

A l’origine de Platine, il y a Manon : 21 ans, chasseuse d’arcs-en-ciel à plein temps. Dans la vie j’aime écrire, chanter tout le temps et porter des marinières. Adepte de la vie chouette, des mots maladroits et des chansons à la guitare folk, c’est un instrument ou un stylo à la main que je me sens le mieux. Quand j’étais petite je rêvais de devenir pharmacienne ou violoncelliste mais aujourd’hui, après deux ans de classe préparatoire littéraire (BL) et un passage d’un an à Nantes dans l’école Audencia SciencesCom, je suis étudiante au CELSA.

J’aime m’intéresser aux artistes que je lis et écoute, à tel point que j’ai décidé de leur dédier un site tout entier.
En parallèle de Platine, je te raconte ma vie et d’autres trucs tout aussi passionnants sur mon autre blog, MAORA.

Plus les mois passent et plus l’équipe de rédaction s’étoffe. D’autres plumes s’ajoutent à la mienne pour faire tourner la Platine, leurs noms sont toujours mentionnés dans les articles.

Bonne lecture !